Menu

SFET - Société Française des Equidés de Travail

  • Uploaded by 
  • Published in Websites
  • Read 2172 times
  • Author: Eric Rousseaux
  • Language: French
  • Country: France
  • SFET French Working Equids Society The French Working Equids Society SFET was founded in 2012 and is meant to be the contact for national authorities regarding all the issues concerning the French working equid breeds, that is 7 donkey breeds, 2 mule breeds, 9 draught horse breeds and 8 local breeds of horses and poneys, in total 24 breeds counting 225.000 animals. In order to reverse the decline in the birth rate of these breeds the SFET is committed on different action levels: developing tools allowing to produce animals that meet the demand of the market ( characterization, selection, valorisation, marketing) and organize the exchange between producers of good working equids and their customers. www.sfet.fr
La Société Française des Équidés de Travail

Texte Eric Rousseaux

La  Société Française des Équidés de Travail, créée le 1er mars 2012,s’est fixée pour objectif d’être l’interlocuteur des instances nationales pour l’élevage, la formation, la valorisation et la commercialisation des races françaises d’équidés de travail : chevaux de trait, chevaux et poneys de territoire, ânes et mulets, et d’en encourager l’utilisation, en partenariat avec les opérateurs de la filière.

Comme Société mère des races françaises d’équidés de travail, précisent ses statuts, ses missions consistent, en accord avec le Ministère de l’Agriculture, à proposer une politique globale d’encouragement et de promotion de l’élevage, visant à l’amélioration des produits issus de ces races en adéquation avec le marché.

Le temps de la reconnaissance

Avec ses 3 filières regroupant 24 races (au sein desquelles sont représentés les éleveurs et utilisateurs des berceaux de race et des zones d’élevage du territoire national), c’est donc désormais environs 225 000 équidés de travail qui sont rassemblées sous la bannière toute neuve de la SFET :
-          7 races d’ânes, et 2  hybrides reconnus (Mule poitevine et Mule des Pyrénées) ;
-          9 races de chevaux de trait ;
-          8 races de chevaux et poneys de territoire.

Il appartient à chacune de ces filières de définir la politique de valorisation et d’encouragement des races qui la composent.

La SFET (elles en ont rédigé les statuts ) est un outil à leur service !

Soutenue par les représentants du Ministère de l’agriculture et de l’IFCE, ainsi que par différents opérateurs de la filière, le GESCA, les autres Sociétés mères (courses et sports), Races de France, la Fédération nationale des Conseils des chevaux et le Comité d’engagement du Fonds Éperon pour ses actions innovantes et structurantes, la SFET trouve peu à peu sa place au sein de la filière équine nationale.

Il a fallu, en effet, à marche forcée, apprendre aux représentants de ses 24 races à se connaitre, à travailler ensemble… Puis devenir l’interlocuteur des instances nationales pour l’élevage, la formation, la valorisation et la commercialisation des races françaises d’équidés de travail.

 

Le temps de l’action

Proposer une politique globale d’encouragement et de promotion de l’élevage visant à l’amélioration des produits issus de ses 24 races en adéquation avec le marché, en encourager l’utilisation en partenariat avec les opérateurs de la filière, c’est donc la tâche à laquelle la Société Française des Équidés de Travail s’est attelée (sic) depuis 2013.

Les premières réalisations de son programme d’action (un programme triennal) :
-          Communication ;
-          Sites Internet (les siens, ceux de ses partenaires) ;
-          Plateforme Énergie Cheval (labellisée COP 21) ;
-          Parcours d’excellence des jeunes équidés de travail et son site d’engagement ;
-          Caractérisation ;
-          Formation ;
-          Participation à diverses manifestions : Salon des maires, Salon International de l’Agriculture, Equi-Trait-Jeunes, Équitaine, Paris Eiffel Jumping, Terres de Jim…

Témoignent de son dynamisme et de ses ambitions !

Le Parcours d’excellence du Jeune Équidé de Travail

Les concours d’élevage (utilisation, modèle & allures), autrefois organisés et coordonnés par les Haras nationaux, ont cédé la place au Parcours d'Excellence du Jeune Équidé de Travail initié par la SFET en 2013.

Au cours cette première année, tout à la fois année de transition et année test pour son site d’engagement, la SFET a d’abord assuré l’organisation et le financement des concours d'utilisation.

En 2014, les socioprofessionnels rassemblés en son sein ont ensuite entamé ensemble une nouvelle étape en prenant en charge, en partenariat avec l'IFCE (Institut Français du Cheval  et de l’Equitation),  l'organisation de l'ensemble des concours d’élevage regroupés dans le Parcours d'Excellence du Jeune Équidé de Travail.

Ses objectifs sont les suivants :
-          mettre en valeur les meilleurs sujets dans un but de sélection ;
-          caractériser les reproducteurs pour en faciliter l’exploitation ;
-          inciter à la préparation des jeunes équidés afin de faciliter leur mise en marché;
-          qualifier les aptitudes & qualités des jeunes équidés à des fins commerciales ;
-          favoriser les lieux de rencontre des acteurs de la commercialisation ;
-          contribuer à la promotion des races.

Pour y parvenir, le dispositif est composé :
-          d'un règlement coordonné au sein des 24 Associations Nationales de Race (ANR) ;
-          d'un programme national de concours ;
-          d'un site d'engagement ;
-          d'un corps de juges nationaux (en cours de constitution) ;
-          d'un plan de communication mis en place par les 3 filières ;
-          de politiques d'encouragement décidées au sein de chaque ANR, et auxquelles peuvent prétendre les engageurs d'un équidé appartenant à un adhérent d'une ANR.

Partiellement financé par le Ministère de l'agriculture ainsi que par le Comité d’engagement du Fonds Éperon, le Parcours d'excellence est largement abondé par les éleveurs eux-mêmes grâce au montant de l'engagement qu'ils acquittent désormais.

En 2015, ce sont 484 concours d’élevage qui ont été organisés (et financés) par la SFET !

Les fonds propres qu’elle génère, lui permettent d’attribuer à ses 3 filières (3449 éleveurs concernés en 2015) une enveloppe proportionnelle au nombre d’engagements réalisés au cours de la saison (14 020 équidés en 2015). Chacune d’entre-elles peut ensuite utiliser cette enveloppe à sa convenance pour encourager les éleveurs et utilisateurs de ses ANR.

A l’issue de leur formation, l’objectif que s’est fixé la SFET étant d’assurer leur valorisation et leur commercialisation, les résultats obtenus sur le parcours d’excellence par les jeunes équidés de travail, enregistrés dans la base SIRE, permettront aux futurs utilisateurs de ces équidés d’acquérir un animal en disposant d’un maximum d’informations sur ses aptitudes.

Il n’était pas évident, en moins de 4 ans, de remanier de fond en comble un système issu de plusieurs dizaines d’années de pratique d’accompagnement, de soutien, d’assistance par l’État, via les Haras Nationaux d’antan…

La SFET a relevé le défi… elle est en passe de réussir !

Désormais concentrée sur son objectif prioritaire : infléchir pour ses 3 filières la courbe des naissances (13 123 en 2015), elle a engagé une stratégie ciblée autour de 3 grands groupes d’actions :
-        Définir, développer, organiser et promouvoir un aval pour ses filières ;
-        Donner aux races d’équidés de travail des outils structurants pour adapter les productions à cet aval : caractérisation, sélection, valorisation, commercialisation ;
-        Organiser la rencontre entre l’amont et l’aval pour favoriser la commercialisa)on des équidés.

Ainsi, conformément aux attentes de la société moderne, qui veut que l’on ne perde pas de vue la finalité économique de nos activités, on peut espérer que les éleveurs de demain, tout en préservant la dimension conservatoire et patrimoniale de leur engagement, sauront à nouveau pourquoi, et pour qui, ils produisent.

Sites Internet développés par la SFET :
-        SFET : http://www.sfet.fr/
-        Équidés & Équipement : http://www.equides-equipement.fr/
-        Équidés & Vacances : http://www.equides-vacances.fr/
-        Équidés & Télé : http://www.equides-tele.fr/
-        Équidés & Formation : http://www.equides-formation.fr/
-        Équidés & Vente : http://www.equides-vente.fr/
-        Plateforme Énergie Cheval : www.energie-cheval.fr/

Coordonnées :

SFET

3ème étage, 83-85 Boulevard Vincent Auriol
75013 Paris

Last modified onWednesday, 17 August 2016 09:44

More in this category: « Schaff mat Päerd


back to top
Best gambling websites website

Information